Vous voilà dans de (très) beaux draps

Le 26 août 2022

Un drap de laine 100% mérinos pour un manteau long 100% chaud et élégant.

Le voilà.

Ou plutôt le re-voilà.

Celui que les étourdis ont raté en 2021 avant de le regretter tout l’hiver. Celui qui a fait le bonheur de ses quelques 657 propriétaires moins tête en l’air. Celui qui brise le cœur du placard à chaque fois qu’il en sort : notre délicieux Manteau Long.

Enfin “délicieux”, ce n’est pas à nous de le dire… mais vous serez surement de notre avis après les présentations.

Les raisons de la colère

Vieux comme le monde, on ne sait pas ; mais le manteau est au moins aussi âgé que l’être humain. Pourtant, il n’en finit pas de ne pas vous satisfaire… et vous nous l’avez fait savoir en répondant au questionnaire.

Alors, pourquoi diable est-il si compliqué d’approcher LE manteau idéal ? Au-delà de nos différences de goût et de morphologie, il semblerait qu’il y ait 4 grandes explications à cela :

- La coupe est soit trop droite, soit trop ajustée

- La matière bouloche sévère

- Les boutons se font la malle

- Les sacs de poche se trouent

Vous êtes exigeants, et vous avez bien raison : on vous aime pour ça ! De notre côté, on l’a été au moins autant pour concevoir ce Manteau Long et régler tous ces problèmes.

La coupe à la loupe

Vous le savez aussi bien que nous : la coupe fait la moitié du charme d’un manteau. Et parce qu’on doit pouvoir le passer sur un gros pull ou sur un costard sans ressembler à un amateur de bivouac égaré dans son couchage, il faut travailler celle-ci mé-ti-cu-leu-se-ment.

Sauf votre respect, on dirait que c’est chose faite ici. Sur sa version précédente, vous avez attribué un 8,6/10 au style général du Manteau Long et un 8,3/10 à sa coupe, ce qui nous paraît pas mal ! On reste donc sur une équipe qui gagne : le combo coupe droite très légèrement cintrée / longueur un poil au-dessus des genoux, et le tour est joué.

Pour s’approcher encore un peu de la note parfaite, on a ôté les petits rembourrages aux épaules. Vous pourrez donc l’enfiler plus facilement (y compris sur une veste avec des épaulettes) sans avoir la carrure d’un frigo américain. Plus souple, plus confortable, plus polyvalent !

Et voilà ce que ça donne :

Bien sûr, rien ne vous empêche d’investir une trentaine d’euros chez un retoucheur pour l’ajuster parfaitement à votre goût.

On laine à mourir

Si la coupe fait la moitié de l’âme du Manteau, la matière fait l’autre ! Avec 520 grammes de pure laine mérinos au mètre carré, le drap qu’on a choisi en fait son affaire.

Il nous vient tout droit de chez IN.TES.PRA, un atelier italien avec lequel on bosse notre Caban et qui travaille la laine non-stop depuis 1983. Autant vous dire qu’on est sur une matière qu’il faut voir pour croire : elle est épaisse, dense, chaude, avec toutes les vertus thermorégulatrices du mérinos.

Pour faire simple, vous serez bien au chaud quand il fera très froid, sans être en sueur si le thermomètre stagne autour des 10-15 degrés.

Niveau durabilité (vous savez qu’on est tatillons sur ce point), on a soumis notre drap de laine à des tests pour vérifier :

- sa résistance à l'abrasion, c'est-à-dire la capacité à résister aux frottements et donc à l'usure. Résultat des courses : 4/5.

- sa résistance au peluchage, ou boulochage si vous préférez. Et c’est ici un 5/5.

On peut difficilement faire mieux.

On ne peut pas faire mieux non plus côté transparence, puisque cette matière est 100% tracée et contrôlée. De la récolte des fibres à la fabrication de la matière en passant par le filage, on sait où ça se passe et comment. C’est important pour vous, et ça l’est aussi pour nous puisqu’on veut que chaque étape du processus soit aussi clean que possible

Parlons peu, parlons cols

Sur cette version, ce n’est pas un mais deux cols qu’on vous propose !

Dans le questionnaire, il y avait clairement une team “tailleur” et une team “col chemise”… donc on a choisi de ne pas choisir. Vous aurez les deux au menu !

Le premier, c’est celui-ci.

Vous reconnaissez ses inspirations sartoriales et son beau revers de 10 cm, parfaits pour un look chic à la fois élégant et sophistiqué. Petite précision au passage : les boutons sont en corozo ou en jaspe bio-based, et sont au nombre de 3.

Le petit nouveau, c’est lui.

Et tout le toutim

Inutile de vous dire qu’on a aussi mis le paquet sur les finitions.

Pour les poches, vous en aurez deux passepoilées en biais sur l’avant du Manteau, et deux belles à l’intérieur de celui-ci.

Pour les sacs de poche, on a choisi un twill de coton de 180gr/m2. À moins de trimballer des galets, ils devraient donc tenir une vie. Une vie de douceur, d’ailleurs, car on les a grattés pour le plus grand bonheur de vos mimines.

Et enfin parlons doublure. On est partis sur du 100% viscose pour l'ensemble du Manteau : corps et manches. Pourquoi de la viscose plutôt que du coton ? Pour qu'il soit plus facile à enfiler si vous portez un pull en laine ou en coton en dessous.

Cette belle bête, vous l’aurez au choix dans 4 coloris :

Un magnifique bleu marine, uni et profond

Un gris anthracite chiné qui a un côté un peu plus brut

Un gris plus clair rehaussé d’un magnifique motif chevrons

Un tout nouveau camel pour apporter un peu de lumière au milieu du morne hiver

Envie d'être livré dans les premiers ? On s'inscrit juste en dessous pour recevoir la notif 1h avant tout le monde et maximiser ses chances d'être dans le batch 1.

Des questions ? Ça se passe en dessous.

ASPHALTE

Mon panier

Fermer

Votre panier est vide.