Le monde se divise en deux catégories

Le 23 septembre 2022

Avant, le Pull Parfait n’existait qu’en col rond. Mais ça, c’était avant. On vous présente ses deux petits frères : le Col Roulé et le Col V.

Si on vous dit western spaghetti, 1966, Sergio Leone et “Trilogie du dollar”, vous nous répondez ? “Le Bon, la Brute et le Truand”, bien sûr !

Et si ce film vous parle, vous avez sûrement en tête la scène de fin. Clint Eastwood, poncho en laine sur les épaules au beau milieu du désert, s’adresse à son interlocuteur et lâche sereinement la phrase la plus célèbre de l’histoire du cinéma :

« Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses. »

Un demi-siècle plus tard, les superhéros ont remplacé les cowboys et les Pulls ont volé la vedette aux capes lainées… mais le monde se divise toujours en deux catégories. Ceux qui mettent le lait avant les céréales et ceux qui font l’inverse. Ceux qui pensent que Verstappen a volé son titre mondial à Abu Dhabi et les autres. Ceux qui disent “Pain au chocolat” et ceux qui hurlent “Chocolatine”. Ceux qui aiment les Cols V et ceux qui ne jurent que par les Cols Roulés.

Heureusement pour vous, on a décidé de satisfaire tout le monde.

Des bases solides

Pour le corps, on ne va pas y aller par quatre chemins : c’est notre Pull Parfait. Vous commencez à le connaître, mais on se fend d’une petite séance de rattrapage pour les nouveaux. Ce Pull, c’est LA pièce Asphalte par excellence et c’est :

- Plus d’un demi-kilo de pure laine mérinos toute douce et toute chaude

- Un jersey tricoté au point milano pour être bien résistant sans se détendre ni boulocher

- Une coupe ajustée extrêmement polyvalente (on a dit ajustée, pas moulante)

- Un traitement spécial qui lui permet de passer en machine jusqu’à 30°C sans rétrécir

Autant vous dire qu’on part sur des bases saines. Ce qui change, c’est le col. Et c’est là que ça se corse pour vous.

Un Pull, deux ambiances

Irréconciliables comme les adeptes du ketchup et les afficionados de la mayo, voici les meilleurs ennemis du vestiaire : le Col V et le Col Roulé.

Le premier, on l’a bossé dans les règles de l’art pour avoir un V, un vrai. On ne voulait ni un U, ni un faux rond, ni un décolleté avec tétons apparents, donc on a testé, retesté et reretesté. À force d’essais, on a ENFIN mis le doigt sur les bonnes proportions. Mesdames et Messieurs, voici l’échancrure que vous n’espériez plus :

Le second nous a donné du fil à retordre, mais on a réussi à le dompter lui aussi. Pour ça, on avait deux as dans notre manche : la côte 1/1 et la finition tubulaire à la base du col. Pour la traduction, disons que ça donne un col discipliné (sans être étouffant) dont le pied sera suffisamment costaud pour que vous puissiez y passer la tête des centaines et des centaines de fois. Ce Col Roulé, il va chouchouter votre pomme d’Adam sans être raplapla dans deux mois :

Des Mérinos hauts en couleurs

Quand vous vous serez décidé entre le Col V et le Col Roulé, il faudra plancher sur une autre question : celle de la couleur.

Le premier, on vous le propose en :

- gris anthracite : passe-partout (mais pas inaperçu)

- bleu marine : indémodable avec une chemise blanche en-dessous

- bleu chiné : plus original, mais pas plus difficile à porter

Le Col Roulé, on l’a décliné dans 5 coloris :

- bleu marine : pas de cou(p) fourré, on vous a mis du navy

- bordeaux : pour apporter un peu de couleur dans votre hiver

noir : c’est noir, il vous reste l’espoir

- gris anthracite : le même que James Bond dans Spectre

- blanc cassé : indispensable pour travailler de belles tenues contrastées

À mardi ?

Ces Pulls, ils débarquent le mardi 27 septembre en précommande. Ça vous laisse quelques jours pour choisir votre camp…

Et bonne journée,

ASPHALTE

Mon panier

Fermer

Votre panier est vide.