Le Jean Ultime et vous.

Le 03 juin 2022

Pierre Niney, François Civil, et Jonathan Cohen nous ont lâchés peu avant le début du tournage. Par chance, les acteurs principaux ont répondu présent pour raconter l’histoire du Jean Ultime : de vous à nous.

Début 2018, on a lancé notre premier Jean. Entre-temps, il est devenu un produit phare de la marque, et vous avez été plus de 40 000 à l’adopter.
Alors après 4 ans, on voulait déclarer notre flamme à ce jean, en vous montrant comment il a évolué sur nous et sur vous. C’est ce qu’on a essayé de raconter dans cette vidéo en interviewant des membres de l’équipe et quelques clients :

La patine d’un jean, ce sont des marques extérieures de délavage qui le rendent unique. C’est la trace indélébile de la manière dont vous vous l’êtes approprié et la façon dont il s’est fait à votre corps en se patinant au fil des portés. La patine, c’est ce qui fait que votre jean ne sera jamais comme celui de votre voisin. C’est le vôtre.

Parce que vous l’avez mis tous les jours pour aller au boulot à vélo ou juste le week-end pour le repas du dimanche. Vous l’avez tant porté qu’il a fini par se faire à vos habitudes. C’est le reflet de votre personnalité.

Ici par exemple, vous pouvez voir le tout premier jean d’Asphalte. C’est celui de William, le Fondateur d’Asphalte, qui n’a pas arrêté de le mettre pendant 4 ans. On a essayé de calculer avec lui et il l’aurait porté environ 800 fois.

Et la bestiole a tenu bon.

Juste en dessous, vous pouvez voir le jean de Rodolphe, le Directeur Marketing d’Asphalte.

Son Jean date de 2019. Et ce délavage, c’est le fruit de 3 ans de port intensif. Le jean s’est fait à sa morphologie progressivement et le jean, initialement d’un délavage uni, s’est délavé aux endroits de frottements.

C’est pour avoir ce résultat qu’on a choisi une toile bien résistante pour tenir dans le temps. La toile de ce jean est un selvedge japonais de 14Oz. C’est bien plus dense que la moyenne des autres jeans du marché. Au moins, pas de craquage.

La toile est tissée sur de vieilles machines artisanales qui produisent des denims plus serrés et plus irréguliers que les machines modernes. Esthétiquement, cela donne de belles aspérités, plus de caractère et une main bien rustique.

Voilà la toile neuve :

Et voilà la toile après 4 ans de ports :

Et comme une bonne toile ne fait pas tout, on a renforcé les points de coutures au niveau de l’entrejambe. Même chose avec les passants. Ils sont plus solides grâce à un point d’arrêt (des bartacks) pour éviter qu’ils sautent au moment de boucler votre ceinture.

Pour la forme, on est partis sur une belle coupe semi-slim pour donner suffisamment d’aisance à l’entrejambe. CQFD : une coupe ajustée, ni trop, ni trop peu, et un confort optimal !

Alors, pour toutes ces raisons, on peut vous dire que notre Jean est votre meilleur allié pour les années à venir. Il va tenir la cadence et se patiner avec le temps en fonction de vos habitudes jusqu’à devenir une pièce unique, votre Jean.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est dispo dès maintenant en précommande à 99€. Vous pouvez le retrouver en 4 couleurs : Brut, Rinse, Stone, et Noir.

Et voici nos 2 nouveautés à venir !

Moins blanc que blanc, parfait pour des looks d’été ou de mi-saison, ou même d’hiver en fait. Dès que vous avez envie d’éclaircir une tenue.

Un noir un peu passé, plus doux qu’un noir qui tranche.
La sortie de ces deux coloris est prévue pour le mardi 7 juin ! Soyez prêts !

On espère que ça vous met de bonne humeur,
Bonne journée.

Mon panier

Fermer

Votre panier est vide.