Le Jean Ultime

Couleur : Brut

Guide des tailles

En stock

129

  • Selvedge nippon de 14oz
  • Des coutures solides
  • Une coupe semi-slim

Couleur : Brut

Guide des tailles

De retour un jour

Pour qu’on vous tienne au courant quand le produit sera dispo en stock, inscrivez-vous ici :

Le champs est requis

Jean rêve encore

Et celui-ci est prémonitoire. La preuve en images :

Denim la malice

Ceux d’entre vous (nombreux) qui s’intéressent aux vêtements savent que le jean est comme une seconde peau. Et ceux d’entre vous (nombreux aussi <3) qui s’intéressent à Asphalte depuis le début savent qu’on s’est d’entrée attaqués à ce monstre sacré du vestiaire.

Ça fait maintenant des années qu’on ponce cette pièce et qu’on tente, version après version, d’approcher la perfection. Pour ça, on s'est basés sur la résolution des 4 problèmes que vous rencontrez généralement avec vos jeans :

1

La toile s’abîme trop rapidement

2

La coupe est bancale

3

Le confort est approximatif

4

Les sacs de poche se trouent

Pour l’éternité

Un gros carafon

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, la toile selvedge est japonaise de chez Collect. Pour info, le selvedge est obtenu sur d’anciens métiers à tisser produisant des laizes deux fois moins larges que les machines modernes. L’intérêt ? Une toile avec de belles aspérités donc plus de caractère et une main bien rustique.

Aisance et cohérence, coupe que coupe

Sur ce Jean, on vous a sorti une belle coupe semi-slim. Ça donne suffisamment d’aisance au niveau de l’entrejambe et de la fourche, avec un léger fuselage à partir du genou pour éviter d’avoir une jambe trop droite. Ajusté ni trop ni trop peu, pour un confort optimal et un volume qui passera aussi bien sur vos sneakers que sur vos Mocs.

Matière à l’édifice

La matière vous a convaincue, donc on a remis une pièce dans le jukebox. Ça donne du 100% coton pour les jeans délavés Rinse et Stone, et un mélange 95% coton 5% polyuréthane côté Brut. Pourquoi du polyuréthane ? Parce que ça permet d’éviter que la toile ne soit trop rigide les premières semaines de port. Mais ne vous faites pas de bile : les trois versions évoluent aussi bien dans le temps.

Patine artistique

En règle générale, le temps vient à bout de tout. Il abîme, il détériore, il fane. Pour celui-ci, c’est l’inverse. Le temps va l’embellir au fil des ports et il va devenir tout simplement unique. Peu importe le coloris, vous y verrez se dessiner une patine qui racontera votre histoire commune. Oui, cette toile denim sent bon la poésie.

La force tranquille

Pas question de transiger sur la solidité. On a mis le paquet sur la robustesse : coutures intérieures surjetées, point de chaînette à l’ouverture de jambe, passants renforcés par des points d’arrêt, bartacks ton sur ton au niveau des poches arrières, boutons en zamak, rivets en laiton et tout le tintouin. Pour faire simple : il a de belles années devant lui.

Comme un gant

L’avantage des belles toiles c'est qu'elles s’adaptent à votre morphologie. Ce Jean va donc finir par épouser vos formes comme s’il avait été monté sur vous. Portez-le souvent pendant 2/3 mois - sans le laver - et vous verrez !

Si votre grammage se rapporte à votre plumage

On a opté pour une toile de 14 Oz. Pour info, 1 Oz vaut environ 28 grammes. Si ça ne vous parle pas plus que ça, dites-vous que les jeans du marché tournent plutôt entre 11 et 13 oz. Le nôtre vous assure donc un selvedge bien lourd d'environ 400 gr/m2 qui va bien vieillir, mais aussi et surtout, avec une bonne durabilité.

Quand est-ce que vous passez chez poche ?

Pour les sacs de poche, on est sur un twill robuste en 100% coton. Ils font 26 cm de profondeur, histoire de pouvoir y mettre tout votre bazar. Et pour que vous ne le semiez pas, le fond de poche est fermé par des coutures anglaises. C'est une couture bien costaude en plus de faire une belle finition.

Votre meilleur jean

C'est bien simple, vous n'allez plus le quitter. En tout cas, nous, on le porte depuis 3 ans.

Avec tout. Tout le temps.

Et la fabrication ?

Le Japon, forcément

On n’imaginerait pas du shetland qui ne soit pas écossais ni des croissants qui ne soient pas français. On ne pouvait pas non plus sourcer notre selvedge ailleurs qu’au Japon. Et tant qu’à faire, autant ne pas se priver et toquer à la porte des meilleurs : c’est comme ça qu’on peut vous proposer une toile de chez Collect, marque du groupe Japan Blue. Tout le plaisir est pour nous.

Un rêve (plus vraiment) américain

Même si les États-Uniens ont longtemps régné en maîtres sur l’industrie du denim, ce sont les Japonais qui ont pris la relève. C’est sur ces machines que Shinya, notre atelier d’une dizaine de personnes, travaille depuis 1951. Un processus traditionnel qui résiste encore et toujours à l’envahisseur, offrant des toiles uniques qui sentent bon la ruée vers l’or.

Montage à la portugaise

Une fois tissées, ces toiles denim sont envoyées directement au Portugal du côté de l’usine CM Borges. On les connait bien et et ce sont les artisans de cette maison de confiance qui assurent le montage et la confection de vos Jeans Ultimes.

Délavage de raison

Pour le délavage du Rinse et du Stone, c'est IVN qui s'en charge, un atelier portugais spécialisé. Ils sont certifiés OEKO-TEX et 100% de l’eau qu’ils utilisent est recyclée, dont 50% qui tourne en circuit fermé. Ça veut dire qu’ils utilisent 2 fois moins d’eau qu’un délaveur classique.

Impact environnemental

Voilà l’impact qu’à la production d’un Jean Ultime sur la planète. Évidemment, on donne tout pour réduire au maximum cet impact. Mais comme ça, vous savez.

6,9 kg

de CO2 produits

Soit 61 km parcourus en voiture.

1330 L

d'eau consommés

Soit 19 douches de 5 minutes.

93,9 MJ

d'énergie consommés

Soit 31h de chauffage en appartement.

Les délavages

Brut

Le denim brut est une page blanche. Enfin bleue. Bref vous avez l’idée. Partez de 0 et écrivez ensemble une histoire unique.

Livraison & échange

Frais de livraison

On livre partout dans le monde. Pour la France et en Europe, c’est 9€ de livraison que vous preniez 1,2,3,4 ou même 5 jeans. Les frais de port hors d'Europe sont calculés automatiquement en fonction du poids de la commande et de la destination.

Changement de taille easy

Vous pourrez évidemment changer de taille si ça ne convient pas. Pour toute la France et à l'étranger, ça se passe via courrier. Pour les Parisiens, un coursier déboule dans la demi-journée pour vous apporter la bonne taille et récupérer la mauvaise. Trop facile. Et niveau tarif, en France et pour certains pays européens*, c’est gratos. En dehors de l’Europe, le retour est à vos frais mais le nouvel envoi est pour nous.

Satisfait ou remboursé

Ça coûte rien d’essayer

Si jamais vous changez d’avis ou que le produit ne répond pas à vos attentes à la réception, il suffit de nous le renvoyer en l’état et on vous rembourse. Facile.

L'équipe

En 2016, on était 4 pour lancer Asphalte. On avait quelques années d'expérience dans la mode et on voulait faire des fringues mais pas n’importe quoi. Du solide, fait pour durer, avec des matières de dingue et fabriqué dans des bonnes conditions.

Les mecs qu’on visait, c’était nos potes, qui aiment les fringues, mais pas prêts à se ruiner pour un jean. On leur a posé des questions pour savoir ce qu'ils attendaient d'une marque. Leurs réponses nous ont tellement apporté qu'on a ouvert les questionnaires à tout le monde. Meilleure décision.

Depuis, vous êtes au centre de nos réflexions. Vous demander votre avis sur un produit, c'est le point de départ de notre process de création, et ça ne changera pas.

On n'est pas là pour réinventer la roue. On est là pour faire les classiques de votre placard mais avec les meilleures matières et les meilleurs fabricants. Surtout, on est là pour faire simple, des trucs que vous pourrez encore porter dans 10 ans.

En 3 ans, on a réuni petit à petit la crème de la team pour tout casser. Aujourd’hui on est 45, tous tombés dedans petits, et notre seul but, c'est de faire vos fringues préférées, dans une qualité jusque là réservée à une poignée de mecs.