Asphalte au féminin

La femme, on en est où ?

Le 30 juin 2021

L'équipe, le pull, les prochains produits : depuis l'annonce du lancement de la femme, ça avance et on vous raconte tout. Bienvenue dans les coulisses.

Quand on vous a annoncé le lancement de la femme il y a quelques mois, on ne s'attendait pas à ce que vos retours soient si enthousiastes. Vous avez été nombreuses à nous dire "enfin !" et ça nous a mis 1/ un bon coup de pression et 2/ la banane pour les jours à venir.

Depuis cette annonce, il s'est passé pas mal de choses qu'on avait envie de vous raconter aujourd'hui dans ce petit article aux airs de journal de bord.

La première chose qu'on voulait vous dire, c'est que ça y est : on a une équipe dédiée à la femme ! Raphaële nous a rejoints sur la partie style et direction artistique et Marie-Apolline (c'est moi, enchantée !) sur la partie marque et contenu.

C'était important pour nous de créer une équipe qui puisse être à fond sur la femme pour créer son identité et développer ses propres vêtements tout en continuant à s'appuyer sur l'homme et son expérience des 5 dernières années.

On a un peu l'impression de monter une boîte dans une boîte qui a déjà pas mal de bouteille et on pense que c'est la façon la plus saine de nous développer. Asphalte reste Asphalte. C'est une démarche. Une façon de co-créer un vestiaire. C'est un modèle économique. Et c'est aujourd'hui autant l'homme que la femme.

Travailler ensemble tout en ayant une équipe indépendante en interne, ça va nous permettre d'aller plus vite, de capitaliser sur les métiers existants (stylistes, modélistes, etc.) et d'aller plus haut. Aller plus hauuuuut.

La deuxième chose qu'on voulait vous dire, c'est qu'on a reçu 7195 réponses au questionnaire du pull parfait qu'on vous a envoyé. De la folie.

7195 réponses c'est vraiment, vraiment beaucoup et c'est vraiment, vraiment précieux. Alors encore merci.

On a calculé que si on passait en moyenne 2 secondes pour la lecture de chacune de vos réponses à raison de 11 questions par questionnaires et de 7195 réponses ça faisait 43h pour tout décortiquer.

Amicie l'a fait. C'est elle qui a décortiqué toutes vos réponses pour les transformer en un brief du pull parfait et les transmettre à l'équipe produit.

Depuis ? Que pasa ?

On avance bien. On avance très bien même. Dans ce fameux questionnaire aux 7195 réponses, vous avez été très précises et (presque) unanimes :

- Pour l'encolure par exemple, vous étiez 74 % à vouloir un col rond, plutôt échancré. C'était assez clair.

- Pour ce qui est du point de tricot, on vous en a proposé plusieurs et c'est le point milano que vous avez choisi à 78 %. Efficace.

- Concernant les couleurs, vous avez demandé des teintes plutôt classiques et quelques-unes d'entre vous ont demandé un peu de couleur. On est donc parti sur 6 coloris : noir, bleu marine, écru, vert sapin, anthracite et rouge. Y'a plus qu'à.

C'est quand on vous a posé la question de la coupe que tout a commencé à se gâter. 56% d'entre vous ont demandé une coupe loose et 44% une coupe ajustée. Le match était serré. C'est à ce moment là qu'on a compris que le vestiaire de la femme serait bien différent de celui de l'homme et que les attentes allaient l'être également.

Comme on est des petits malins, on s'est dit que pour plaire à toutes, on allait faire un pull qui soit ajusté mais pas trop. Un peu comme quand on demande "une baguette un peu cuite mais pas trop mais un peu quand même" vous voyez ?

Une fois le pull un-peu-loose-mais-pas-trop dessiné, on l'a envoyé à notre usine de fabrication pour recevoir un premier prototype et c'est là que tadaaaaaam : on a reçu l'objet de tous les débats.

Une fois porté, on s'est rendu compte que le prototype du pull qu'on venait de créer taillait trop petit, que la coupe était trop ajustée et que la maille était trop serrée. On a commencé à paniquer. Et puis on est passé dans le bureau avec le pull et on a demandé aux filles de l'équipe ce qu'elles en pensaient : "il est beau hein, mais c'est pas pour moi" "trop ajusté, moi mes seins rentrent pas". Bon ok.

Action, réaction : on vous a appelées à la rescousse. On a organisé avec Amicie (elle est partout, c'est fou) et 20 d'entre vous un focus group au bureau pour vous faire essayer sous 34° (encore désolé) le pull et vous demander votre avis. Ensemble et avec les 7195 réponses du questionnaire sous les yeux : on a tout repris depuis le début et on a fait évoluer pas mal de choses. Beaucoup selon l'équipe produit.

Là, y'a plus de débat

- On a revu la coupe pour qu'elle soit un poil plus loose comme vous nous l'avez demandé et pas "un peu mais pas trop mais un peu quand même" comme au début.

- On a changé quelques détails pour le rendre plus féminin notamment en ouvrant un peu plus l'encolure. Parce que "rond mais un peu échancré" ça ne voulait pas dire grand chose : en live on a compris que ce que vous vouliez, c'était que l'on voit un peu les clavicules tout en pouvant porter en dessous un t-shirt sans que lui ne se voit. Tout s'explique.

- On a veillé à garder une coupe indémodable pour que vous puissiez conserver ce pull des années et le transmettre plus tard. Le but c'est toujours de créer un vrai classique du vestiaire que l'on puisse porter tout le temps et pas une pièce de mode que vous porterez 2-3 fois par an max.

- On a validé le point milano que vous aviez déjà choisi dans le questionnaire. C'est peut être le seul truc qui n'a pas changé du coup et c'est tant mieux. Il est doux, résistant, chaud, il ne bouge pas, il passe à la machine à laver et on le connaît bien puisque ça fait 3 ans qu'on le travaille pour l'homme.

Résultat ? On se rapproche. On devrait recevoir dans les semaines qui viennent le nouveau prototype avec ces changements et on a hâte de pouvoir vous le montrer. La matière est dingue, la coupe aussi et vu vos avis en live, on ne devrait pas être loin du résultat final.

En parallèle ? On continue d'avancer sur le lancement des futurs produits dont la chemise pour laquelle vous avez déjà reçu un questionnaire.

La chemise, le pull... On ne pouvait pas ne pas commencer par ces 2 classiques du vestiaire.

Mais ensuite ? On fait quoi ?

Là, ça va être à vous de nous dire.

Dans les semaines qui viennent, on va vous envoyer un questionnaire ou plutôt LE questionnaire. Celui à ne pas louper. Celui qui nous servira à dire dans quelques mois "c'est vous qui nous l'avez demandé". Celui où vous nous dites sur quelles pièces vous voulez nous voir plancher. Celui où vous décidez des prochains lancements. On compte sur vous pour y répondre.

En attendant, on vous envoie 7195 mercis + 20 mercis,

N'hésitez pas à nous écrire pour nous donner votre avis, nous dire ce qui vous intéresse ou non, ce que vous souhaitez que l'on vous raconte,

à très vite,

ASPHALTE

Mon panier

Votre panier est vide.