03 août 2021

Guide d'entretien de la Chemise Col Tunisien

Une Chemise Col Tunisien qui se bichonne toute l’année. On vous donne nos trucs et astuces.

Étape 1 : Lavage de raison

De manière générale, le mieux est de respecter les indications du fabricant inscrits sur l’étiquette, mais on vous donne quand même quelques bases. Au cas où…

Comme la fibre de lin est une matière naturelle résistante, elle ne souffre pas plus que ça des fortes températures. En revanche, elle est moins fan des secousses et on vous déconseille un essorage supérieur à 600 tours/minute pour ne pas « casser » les fibres.

Dans le même esprit, il vaut mieux séparer les couleurs pour éviter les mauvaises surprises, et dissocier les matières. Le lin réagit particulièrement mal au contact des fibres synthétiques et peut se mettre à bouder si vous les lavez ensemble fréquemment.

Si possible, investissez dans un filet de lavage qui vous permettra de limiter les frottements entre vos chemises en lin, le tambour et vos autres vêtements.

Étape 2 : Anti-sèches pour séchage

Thermorégulatrice et respirante, la fibre de lin sèche en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « Elle est tout de même vraiment belle cette Chemise Col Tunisien ». Du coup, épargnez lui le sèche-linge qui ne fera que l’endommager et la rendre indéfroissable.

Au contraire, laissez la sécher à l’air libre, à l’abri du soleil et sur un cintre pour lui donner un tombé naturel. En bois le cintre s’il vous plaît, on pense un peu à la planète !

Étape 3 : Repasser n'est pas tromper

Alors là, il y a deux écoles :

- ceux qui aiment le lin bien lisse, pour apporter de l’originalité et de la texture à une tenue habillée… mais pas trop.

- et les inconditionnels du lin avec son aspect brut, rustique, ses plis et ses bosses auxquels ils trouvent tout le charme.

On ne prend pas parti car les deux font sens… mais si vous voulez à tout prix le repasser, faites le avec un fer très chaud car le lin froisse énormément sur l’envers et avec un linge humide pour éviter de la lustrer. Vous pouvez même l’asperger d’eau, avant de passer votre Chemise sur la planche pour vous faciliter la vie.

Bonus : Ne vous tuez pas à la tâche

En fonction de son origine, il ne faut pas traiter les tâches de la même manière sur du lin.

• Sur les séquelles d’un apéro au vin, on vous conseille de mettre du sel.

• Sur une tâche de sang, beaucoup d’eau froide et un peu de patience suffiront.

• On connaît aussi les éclaboussures de café du lundi matin, quand on a pas encore trop les yeux en face des trous : le vinaigre blanc vous sauvera la mise.

• En cas de rugby improvisé, tombez la chemise. Si vous la gardez, vous pourrez faire partir la terre avec un morceau de savon de Marseille et l’herbe avec un peu de jus de citron. Pour les coquards, on vous laisse gérer.

• Une tâche d’encre ? Vous pouvez finir votre lettre d’amour sans inquiétude. Quelques gouttes d’alcool à brûler en rentrant à la maison feront l’affaire. Sur votre chemise, hein !

• Sur une marque de gras (on vous a vu avec votre triple burger en lendemain de soirée), le liquide vaisselle et/ou savon noir seront vos meilleurs alliés.

Merci !

Si vous la chouchoutez comme ça, il n’y a aucune raison pour que votre Chemise Col Tunisien ne vous accompagne pas des années, et gagne une patine sublime. C’est du temps, c’est sûr, mais quand on aime on ne compte pas. Et si vous avez des questions, vous n’avez qu’à nous écrire ici : help@asphalte-paris.com

En attendant de vous lire, on vous souhaite - à vous et à votre Chemise - un été de soleil, de détente et de caïpirinha.

ASPHALTE